Pour son dixième numéro, la revue littéraire romande La Cinquième saison a tendu la plume à des traductrices et traducteurs établis en Suisse, parmi lesquels Pierre Fankhauser, Lionel Felchlin, Camille Luscher, Benjamin Pécoud, Marina Skalova et moi-même… J’ai profité de cette occasion pour redonner des couleurs à un texte que j’avais écrit après la sortie du Garçon sauvage et qui n’était paru qu’en italien. Un retour en langue maternelle, en quelque sorte.

Le numéro est disponible dans les librairies de Suisse romande ou peut être commandé ici.